PARIS | Son rêve est devenu réalité en 2010 quand il crée sa propre agence immobilière : Banou Conseils. 7 ans après, Youri encadre une équipe de 16 collaborateurs répartis dans 3 agences différentes.  Il décroche le prix de l’entrepreneur afro-créole 2015 et vise ni plus ni moins 40 agences dans l’hexagone, les Antilles, la Guyane et d’autres régions. Rencontre.

Géolocalisez-vous en ligne pour rejoindre la communauté Caraibexpat en France hexagonale et partout dans le monde !

banniere-bons-plans-Caraibexpat

banou conseils paris FB
Crédits photos : Banou Conseils

Qu’est-ce-qui t’a amené en France hexagonale ?

D’origine haïtienne, je suis arrivé en France avec mes parents à l’âge de 4 ans. Pendant 14 ans nous avons été hébergés chez de la famille proche, ce qui a eut une importance fondamentale sur la suite de mon parcours. C’est en cherchant un nouveau logement pour mes parents que je suis tombé amoureux de l’immobilier.

Quel a été ton parcours avant de te décider à créer une agence immobilière à Paris ?

J’ai suivi des études de comptabilité. J’ai obtenu un baccalauréat « Science et technologie de la gestion ». Par la suite, j’ai poursuivi à l’université en spécialité « création et gestion d’entreprise ». Il est vrai que depuis l’âge de 12 ans j’ai toujours eu l’ambition de devenir entrepreneur. J’ai donc continué mes études uniquement dans ce but. A l’âge de 20 ans en aidant mes parents à devenir propriétaires, j’ai pu mêler les deux choses qui sont devenues mes passions: l’entreprenariat et l’immobilier. C’est de la qu’est né BANOU CONSEILS, mon agence immobilière à Paris. C’est un mélange de ces deux passions.

Cela n’a pas été difficile de se lancer dans l’entreprenariat et créer une agence immobilière ?

Oui, créer une agence immobilière a été difficile. Il faut trouver les financements et faire preuve d’une grande organisation. De plus, cela demande énormément de sacrifices en terme de temps. Les trois premières années ont été difficiles, surtout la première. En effet, il s’agissait de l’année de lancement du projet, et j’en ai beaucoup bavé ! Néanmoins, mes connaissances sur l’entrepreneuriat m’ont été indispensables pour réussir. De plus, mon entourage m’a beaucoup aidé que ce soit sur le plan financier ou autre.

Peux-tu nous parler de ton agence Banou Conseils ?

J’ai créé BANOU CONSEILS en 2010 à l’âge de 27 ans. C’est un cabinet de gestion en patrimoine dédiés aux particuliers et aux professionnels. Nous aidons nos clients à faire fructifier leur argent en réalisant les meilleurs placements possibles. Aujourd’hui, nous sommes 16 collaborateurs répartis dans trois agences situées en Ile-de-France.

banou conseils paris portrait
Crédits photos : Banou Conseils

Comment t’est venue cette idée ?

En voulant aider mes parents à devenir propriétaires, puis en devenant propriétaire à mon tour, j’ai constaté que la procédure d’acquisition n’était pas si compliquée. J’ai donc voulu aider mes proches à devenir propriétaires. D’abord mon frère, mes cousins puis mes amis proches. Petit à petit ça m’a ouvert des portes. J’ai été recruté par un gestionnaire de patrimoine qui m’a intégré dans son équipe. En parallèle j’ai créé un blog pour conseiller les particuliers à développer leur ressource et à gérer leur budget. C’est de la qu’est né le projet BANOU CONSEILS.

Quelle a été ta plus belle réussite ? Et ta plus grande difficulté ?

Ma plus grande difficulté a été d’ouvrir ma première agence. En effet, il a fallu trouver les financements nécessaires à son ouverture et son développement. Néanmoins, en tant qu’ancien boxeur, j’ai toujours considéré l’entrepreneuriat comme un match. Je suis sur le ring et mon but est d’aller de l’avant et de dépasser les obstacles tout en ayant une vision de là où je veux arriver. C’est en gardant cet état d’esprit que j’ai pu développer BANOU CONSEILS et ouvrir mes deux autres agences. Ce qui est pour moi une grande réussite.

Comment te projettes-tu d’ici 3 ans ?

Nous visons l’ouverture de 40 nouvelles agences d’ici 2020. Nous projetons de nous installer aux Antilles-Guyane afin d’apporter notre expertise sur ces territoires où il y a encore énormément de points d’amélioration. La Réunion et l’Afrique font aussi partis de nos perspectives d’avenir. Nous mettons donc les bouchées triples afin d’avancer à pas de géants.
Aujourd’hui, nous sommes une équipe de 16 personnes. A la fin de cette année nous serons entre 25 et 30 collaborateurs. Et si tout se passe comme nous l’avons planifié, d’ici 2020 nous serons une grande entreprise avec plus de 100 salariés.

Comment peut-on vous aider à vous développer ?

La communauté m’aide déjà beaucoup. Il suffit que les caribéens comprennent le nom de la société pour y voir une certaine fierté. Quand ils viennent dans nos agences et qu’ils constatent que ce sont des antillais qui y travaillent, ils se sentent tout de suite plus détendus et contents de pouvoir avancer avec nous. Par exemple, quand ils passent devant notre stand à la foire de Paris, ils nous saluent comme si nous faisions parti de la même famille. Ce qui est énorme et nous aide à avancer. Donc, il faut qu’ils continuent à parler de nous et à nous soutenir, comme ils le font déjà.

Plus d’infos sur l’agence immobilière Banou Conseils
Reporter Caraibexpat : Olivia à Paris
Crédits photos : Banou Conseils.

Dans cet article

Ajouter un commentaire