CONGO-BRAZZAVILLE | On quitte la Turquie, direction l’Afrique ! Non pas l’Afrique du sud mais l’Afrique centrale ! Caraibexpat vous emmène à la rencontre d’un guadeloupéen au Congo : Nicolas, installé à Brazzaville depuis 2014.

Véritable aventurier, il a vécu à Londres ainsi qu’au Togo et en Côte d’Ivoire avant de poser ses valises ici. Il vous fait découvrir son quotidien. Abonnez-vous à la chaîne youtube Caraibexpat, nous changeons de continent pour la prochaine escale ! Rejoignez la communauté en vous enregistrant sur la Caraibexpat Map !

[Tweet « Nicolas antillais au Congo : « je me plais à l’étranger mais je construis un projet chez moi ! » »]

Le portrait de Nicolas, guadeloupéen au Congo

Quel a été ton parcours ?

J’ai quitté la Guadeloupe en 2007. J’étais journaliste, je travaillais pour France-Antilles. Je suis partie me reconvertir dans l’audiovisuel. Je me suis formé à l’E.S.J Montpellier. Ensuite j’ai travaillé à BFM TV à Paris, à Vox Africa, une télévision pan-africaine à Londres où j’ai vécu pendant 3 ans, avant de partir en Afrique. J’ai vécu 2 ans en Côte d’Ivoire et 2 ans au Togo. J’ai eu l’opportunité de travailler pour différent média tels que TV5, CCTV (télévision chinoise) ou encore Africa Top Sports (un média pan-africain sur le sport).

Depuis combien de temps vis-tu au Congo ?

Là çà fait deux ans que je suis au Congo. C’est un pays très accueillant, « safe », avec une stabilité économique et politique. Je suis le responsable de la communication d’ECAir, Equatorial Congo Airlines. ECAir a été créé en 2011 par le gouvernement congolais, c’est la compagnie aérienne nationale de la République du Congo. Elle est dirigée par une femme Fatima Beyina-Moussa. C’est un point à souligner car c’est vraiment rare en Afrique ! La compagnie emploi actuellement 700 personnes. On dessert à l’intercontinental Paris, Dubaï, Beyrouth. Sur le continent, nous allons en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale et nous avons aussi des lignes domestiques. Notre ambition est de devenir la compagnie leader en Afrique centrale.

En quoi consiste ta mission chez ECAir ?

Ma principale mission est de contribuer à développer l’image de la compagnie. Pour çà, je m’appuie sur mes meilleurs amis : les médias nationaux ou internationaux. En novembre 2015, nous avons organisé à Brazzaville, l’assemblée générale de l’association des compagnies aériennes d’Afrique présidée par Denis Sasso Nguesso, le président de la République du Congo. C’était un véritable honneur pour nous de recevoir toutes les compagnies aériennes, les médias, tous ceux qui travaillent dans le milieu aéronautique en Afrique pour parler de la façon dont nous pourrions améliorer les conditions de voyages des passagers africains.

As-tu croisé un autre guadeloupéen au Congo également ? Comment tes amis réagissent-ils quand tu dis que tu viens des Antilles ?

En général les Africains et surtout les Congolais sont fanatiques des Antilles ! Ils connaissent tous Kassav ou Admiral T par exemple. Ils apprécient beaucoup la Guadeloupe également par rapport au sport. Ils connaissent Lilian Thuram, Thierry Henry, Marie-José Perec etc…

Qu’est-ce-que tu apprécies le plus dans cette vie à l’étranger ?

Vivre à l’étranger, c’est une opportunité unique, une chance incroyable ! C’est très formateur. Je suis un passionné de voyages, un aventurier ! Il y a plus d’une cinquantaine de pays, j’en connais à peu près une dizaine et je pense qu’il y a encore beaucoup de chose à découvrir !

Quels liens gardes-tu avec la Guadeloupe ?

J’arrive à venir à peu près 2 fois par an en Guadeloupe pour me ressourcer et passer quelques jours avec mes proches. Je me plais énormément à l’étranger. Par contre, tout ce que je fais c’est évidemment dans une optique de construire quelque chose chez moi dans quelques années. Entre temps, j’envisage de créer des échanges entre les Antilles et le Congo car je pense qu’il y a vraiment des choses à développer. Je suis en contact avec des associations. Nous allons mettre en place plusieurs projets pour permettre aux antillais de découvrir le Congo et vice-versa. J’encourage tout le monde à visiter ce beau pays d’Afrique centrale !

Plus d’infos

Dans cet article

Ajouter un commentaire