Suite à un retard de vol XL Airways,  Vous avez entamé des démarches auprès de la compagnie qui sont toujours en cours ? Saviez-vous que seul 2% des voyageurs arrivent à obtenir une indemnité par leurs propres moyens ? Nous avons interrogé une des juristes d’Air Indemnité, spécialiste de l’ indemnisation de vols retardés, annulés et surbookés.

Voici 10 choses essentielles à savoir sur la réclamation XL Airways après un vol retardé.

1 – « Mon vol XL Airways a été retardé et est parti de Fort-de-France pour Paris avec deux heures de retard. J’ai fait directement ma réclamation à XL Airways qui va certainement m’indemniser… »

FAUX. Il faut que le vol arrive avec trois heures de retard minimum pour que votre réclamation XL Airways soit éligible. Seule l’heure d’arrivée est prise en compte car parfois la compagnie rattrape son retard de départ durant le vol. Cela s’applique aux trajets de plus de 1500 kms au sein de l’Europe. Veillez aussi à joindre les justificatifs nécessaires à votre courrier avec accusé de réception comme votre carte d’embarquement.

2 – « J’étais sur un vol XL Airways Pointe-à-Pitre – Paris retardé de cinq heures à l’arrivée. J’aurai droit à une indemnisation de 600 euros car c’est un vol de plus de 3500 km… »

FAUX. Vous pouvez obtenir 600 euros d’indemnités pour les vols de plus de 3500 kms. Cependant les vols entre la France et l’outre-mer sont considérés comme intra-communautaires. selon le règlement européen qui définit les paliers. C’est pour cela que vous aurez droit à 400 euros tout au plus au lieu de 600 euros.

3 – « J’ai été placé sur un vol XL Airways surbooké et je n’ai pas pu embarqué. Je peux réclamer le remboursement de mon billet d’avion. »


VRAI. Sous certaines conditions. En cas de surbooking, la compagnie propose de céder sa place sur la base du volontariat. Si ce n’est pas possible, il s’agit d’une situation de refus d’embarquement contre la volonté d’un passager, celui-ci est alors indemnisable s’il est justifié par un surbooking.  Si la compagnie aérienne ne peut pas vous faire embarquer, et qu’aucune solution de remplacement n’est proposée, vous pouvez demander le remboursement de votre billet d’avion. Le surbooking est plus fréquent sur les compagnies nord-américaines que les compagnies européennes.  Elles proposent parfois des compensations plus avantageuses qu’une indemnisation si vous acceptez de céder votre place.

4 – « Je devais prendre un vol XL Airways surbooké, finalement je suis placé sur le vol du lendemain. La compagnie a l’obligation de prendre mes frais en charge ».

VRAI. Le règlement européen prévoit que la compagnie vous propose une solution de logement et de restauration qu’elle prendra elle-même en charge. Si vous étiez sur un vol XL Airways surbooké, n’hésitez pas à le demander au comptoir de la compagnie.

5 – « Suite à mon vol XL Airways retardé, j’ai fait une réclamation directement auprès de la compagnie. Elle devrait m’indemniser d’ici un mois ».

FAUX.  Le délai de paiement moyen des indemnités par les compagnies aériennes varient entre  2 semaines et 90 jours. Vous pouvez nous contacter et déposer une réclamation en ligne pour avoir une indemnisation après un vol retardé XL Airways. Cependant La gestion du retard de vol XL Airways par la compagnie elle-même s’améliore. Par ailleurs, beaucoup de compagnies low-cost gèrent assez bien le dédommagement des voyageurs lésés même sans passer par nos services.

reclamation-XL-airways-Caraibexpat-2
© Pixabay

6 – « Suite à une grève des contrôleurs aériens, le retard de vol XL Airways à l’arrivée est de quatre heures. La compagnie va me rembourser ».

FAUX. Vous n’avez droit à aucune indemnisation forfaitaire dans ce cas. La compagnie aérienne est exonérée d’indemnisation lorsque le vol est perturbé à cause d’un événement sur lequel elle n’a aucune maîtrise : tempête, ouragan, collisions avec des oiseux qui a engendré un problème technique, foudre…

7 – « Suite à un vol XL Airways retardé, j’ai envoyé un courrier à la compagnie avec le numéro de réservation. Elle va m’indemniser… »

FAUX.  Les compagnies demandent systématiquement des justificatifs pour appuyer les réclamations après un vol retardé. Le meilleur justificatif à converser est la carte d’embarquement que vous pouvez photographier par exemple. Vous pouvez aussi demander une attestation de l’aéroport indiquant que le vol est bien arrivé en retard. Renseignez-vous sur les modes de contact des compagnies car il sera inutile d’envoyer un courrier au siège de certaines d’entre elles par exemple. Il sera traité très tardivement voire pas du tout.

8 – « Il vaut mieux connaître un juriste pour faire sa demande de réclamation à XL Airways plutôt que de la faire soi-même ? »

VRAI. Parfois, les voyageurs ne savent pas exactement quoi demander et sur quel règlement s’appuyer. En vérité, seul 2% des voyageurs arrivent à obtenir une indemnité par leurs propres moyens. Très souvent, les clients ont déjà fait les démarches en amont sans obtenir de résultats car la compagnie invoque des circonstances extraordinaires. Ensuite ils font appel à nous en déposant une réclamation XL Airways en ligne pour être indemnisé. Sachez d’ailleurs qu’une réclamation peut être traitée jusqu’à 2 ans après la date du vol. Le délai légal est de 5 ans, cependant après 2 ans, le traitement est beaucoup plus difficile. Il faut bien connaître son sujet et savoir quoi demander. Si vous connaissez un juriste dans votre entourage cela pourra vous être utile.

9 –   « Mon vol accuse beaucoup de retard au départ. Au lieu d’attendre, je peux refuser de prendre le vol et demander un remboursement de mon billet XL Airways ».

VRAI ET FAUX. Le passager peut prétendre au remboursement de son billet si le vol atteint sa destination avec cinq heures de retard ou plus, mais il n’aura alors pas d’indemnités. Pour solliciter des indemnités, il doit avoir pris l’avion et atteint sa destination avec trois heures de retard minimum. Dans le cas d’un retard important au départ, le passager peut contacter la compagnie et essayer de prendre un autre vol qui arrive plus tôt pour éviter de manquer ses correspondances par exemple. La compagnie est censée se rapprocher des autres compagnies et s’arranger entre elles pour vous placer sur un autre vol. Cela peut marcher en insistant un peu. Faites attention si l’on vous dit de renoncer à ce vol et d’acheter un autre billet en vous garantissant que vous serez remboursé après. En effet, si le vol en question a moins de cinq heures de retard à l’arrivée, votre billet ne vous sera pas remboursé.

10 – « En cas de grève de la compagnie aérienne elle-même qui entraîne un retard de vol XL Airways, j’ai le droit d’être indemnisé ».

VRAI. La compagnie aérienne ne peut pas être tenue responsable pour une grève des contrôleurs aériens ou de l’aéroport sur laquelle elle n’a pas de maîtrise. Par contre, vous pouvez faire une réclamation en cas de grève entraînant un retard de vol XL Airways. C’est un type de réclamation que nous prenons en charge. Nous obtenons gain de cause même quand le passager a commencé les démarches seul et que la compagnie lui a signifié qu’il n’y avait pas d’indemnisation dans ces circonstances.

Et vous ?
Quel est votre retour d’expérience suite
à un retard de vol XL Airways ?

Dans cet article

Ajouter un commentaire